• Blagues

    Les gens sont complètement fous

  • Elle est célibataire, elle habite en face de chez moi.

    Je la vois tous les jours rentrer du boulot

    Hier soir, je l'ai vue traverser la cour et frapper chez moi.
     Je lui ai ouvert la porte et elle m'a dit :

    "Je viens de rentrer, j'ai le feu aux fesses, j'ai très envie de faire la fête, boire des canons et faire l'amour toute la nuit. Avez vous des plans pour ce soir ?"

    Je lui réponds : “je suis libre” !


    Elle me dit : Super, vous pouvez garder mon chien ?

    C'est con DE DEVENIR VIEUX !!!!!! Elle est célibataire, elle habite en face de chez moi.

    Je la vois tous les jours rentrer du boulot

    Hier soir, je l'ai vue traverser la cour et frapper chez moi.
     Je lui ai ouvert la porte et elle m'a dit :

    "Je viens de rentrer, j'ai le feu aux fesses, j'ai très envie de faire la fête, boire des canons et faire l'amour toute la nuit. Avez vous des plans pour ce soir ?"

    Je lui réponds : “je suis libre” !


    Elle me dit : Super, vous pouvez garder mon chien ?

    C'est con DE DEVENIR VIEUX !!!!!!


    votre commentaire
  • Les gens sont complètement fous ...
    Je vais faire les courses à Casino je sors l'argent pour payer et un billet de 20 € tombe par terre... la dame devant moi le ramasse et je lui dit merci... elle se retourne et elle répond "les choses trouvées parterre appartiennent à ceux qui les ramassent"
    Complètement étonné je regarde la caissière qui est aussi abasourdie que moi!!!
    Je lui dit "rendez moi mon argent" mais elle ne me calcule même pas... je la suis sur le parking elle po...se les sacs de courses et ouvre son coffre... je prends les sacs et je m'en fuit en disant les choses trouvées parterre appartiennent à ceux qui les ramassent!!!
    Je me sens mal je n'ai jamais volé de ma vie... je rentre à la maison et vous savez ce que je trouve dans les sacs???
    ...................,,
    .........??????????
    .......................,,,,,,,,,,,,,,,,,
    Toutes les conneries que je viens de vous raconter


    votre commentaire
  • Une petite fille de 9 ans demande à sa maman :
    - Quel âge as-tu, maman ?
    - Cela ne se demande pas ma chérie, lui répond sa mère.
    - Combien tu mesures, maman ?
    - Cela n'est pas important ma chérie, reprend la mère.
    - Maman, pourquoi toi et papa avez divorcé ? Redemande la petite fille.
    - Cela ne te regarde pas ma chérie, dit la mère en terminant la discussion. La petite fille demanda à sa meilleure copine pourquoi les adultes ne parlent pas de ces choses-là.
    Sa copine lui dit :
    - C'est vraiment simple, toutes les réponses à nos questions sont sur leur carte d'identité. Le lendemain la petite fille fouille dans le sac à mains de sa mère et trouve sa carte d'identité.
    Elle est ravie de voir que son amie disait vrai, toutes les réponses à ses questions s'y trouvent ! Elle court alors voir sa mère et lui dit :
    - Maman, je sais ton âge.
    - Ah oui ? Et j'ai quel âge ?
    - 36 ans. Et je sais combien tu mesures.
    - Ah oui ? Combien ?
    - 1 mètre 71. Et je sais aussi pourquoi toi et papa avez, divorcé.
    - Et bien cela m'étonnerait fort !
    - Tu as eu un F en sexe... et çà, ce n'est vraiment pas une bonne note!


    votre commentaire
  • C'est l'histoire de deux jumeaux, Robert et Richard. Robert était propriétaire d'une vieille barque. Par pure coïncidence, la femme de Richard est morte la même journée que la barque de Robert coula.
    Quelques jours plus tard, une veille dame voit Robert et le méprend pour son frère Richard et la conversation s'engage:
    - Je suis terriblement désolé, j'ai entendu parler de votre perte. Vous devez être atterré.
    Robert pense que la veille dame parle de sa barque et dit:
    - Je suis en fait content de m'en être enfin débarrassé. Elle était une veille chose pourrie déjà en partant. Elle avait le bas tout ratatiné et elle sentait le poisson mort. Elle perdait constamment son eau, elle avait une trou en arrière et aussi un gros trou en avant. A toutes les fois que je l'utilisais, son trou devenait de plus en plus grand et elle mouillait comme c'est pas possible. Je crois que ce qui l'a achevé, c'est quand je l'ai loué à ces quatre gars qui cherchaient quelque chose pour s'amuser. Je les avait averti quelle n'était pas très bonne, mais ils voulaient s'en servir quand même. Les crétins ont essayés d'y monter tous en même temps et elle a fendu en plein milieu.
    La veille femme perdit connaissance.


    votre commentaire
  • Une dame a acheté une armoire chez Ikea et a décidé de la monter toute seule,
    sans attendre son mari. Elle regarde bien le plan et se met à l'ouvrage. Voilà
    c'est fait...... mais en bas, dans la rue, un autobus passe , Le sol vibre, et l'armoire
    se met à trembler, trembler et patatras, la voilà par terre.
    La dame ne s'avoue pas vaincue , elle reprend le montage, en suivant bien les
    étapes une après l'autre, elle ajoute même un point de colle ici et là... Voilà,
    c'est terminé. Mais l'autobus qui fait la navette est revenu, et de nouveau le
    sol vibre, l'armoire tremble, tremble et s'effondre.
    Non d'une pipe, il y a comme un défaut', se dit la dame, et elle appelle le
    service après-vente Ikea. On lui envoie aussitôt un technicien. En arrivant,
    celui-ci dépose sa sacoche, laisse son mégot dans le cendrier et déclare :
    - Bien, voyons ça, je vais refaire le montage et nous verrons ce qui se passe.
    Il assemble normalement et, en un quart d'heure, l'affaire est réglée.
    - Hé bien, elle est très bien cette armoire, où est le problème ?
    - Attendez un peu que le bus passe, et vous verrez...
    Le bus passe effectivement, et le sol vibre, l'armoire tremble, tremble et
    badaboum, elle tombe en miettes.
    'Ah ça mais, que le grand cric me croque, j'aurai le dernier mot !' dit le
    technicien, et il recommence le montage, mais avec de la colle super forte, des
    vis supplémentaires, de grands coups de marteau... Là, c'est fait.
    Et le bus qui continue son service passe dans la rue, et le sol vibre, l'armoire
    tremble, tremble, tremble et vlan, elle se retrouve en mille morceaux.
    Le technicien se fâche : 'Caramba, j'en aurai le cœur net. Je vais tout
    remonter normalement, et je vais me mettre à l'intérieur pour voir ce qui se
    passe quand ça vibre'.
    Et c'est à ce moment là que le mari de la dame rentre du travail. Je dois
    préciser qu'il est très jaloux. Tout de suite, il voit la sacoche, le mégot, et
    apostrophe sa femme :
    'Tu me trompes, j'en suis sûr maintenant. À qui est cette sacoche ? et ce cigare
    ? Tiens, et cette armoire, c'est nouveau ! Ton amant est là-dedans, je le sais
    !'. Et il ouvre l'armoire.
    - Alors, qu'est-ce que vous foutez là, vous ?
    - Ben, vous n'allez pas me croire, mais j'attends le bus... !!!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique